Coordination Nationale des Enseignants de Français d'Algérie

Argumentaire séminaire national de Biskra

La compréhension de l'écrit dans l'enseignement/apprentissage du FLE en Algérie

Argumentaire

La compréhension de l’écrit du fait de son statut de composante de la compétence de communication (Cuq et Gruca, 2002) est au cœur du cursus scolaire des élèves du primaire au lycée. Son importance en fait une activité présente dans toutes les séquences qui constituent les projets pédagogiques des manuels scolaires. Elle s’articule dans le cadre de ces projets avec les autres activités dans le but d’une acquisition des compétences visées par année et par cycle d’enseignement. Ainsi, elle se présente comme une force centrifuge qui va vers les autres activités de la séquence afin de les alimenter sur le plan linguistique, textuel et discursif. Cet enrichissement s’étend également vers l’acquisition des connaissances disciplinaires et culturelles indispensables pour le métier d’élève et pour celui de citoyen de la société et du monde. Devant cet état de fait qui admet le rôle central et crucial de l’activité de compréhension de l’écrit, il est primordial de s’arrêter sur la réalité et les enjeux de son enseignement en contexte scolaire algérien et en contexte de la réforme. Celui-ci assiste à une redéfinition des fondements théoriques, pédagogiques et méthodologiques de l’enseignement du français suite à un « vaste mouvement de transformation et de développement des domaines du savoir humain » (Référentiel général des programmes 2009, p.9) et suite à un « rehaussement des standards de la littératie » (Pierre, 1994, p.281) à travers le monde. À l’issue de cet état des lieux sur son enseignement, il est également indispensable d’enclencher des réflexions sur les perspectives de cette activité à la lumière des nouvelles avancées telles que l’ALN (approche par la neurolinguistique) (Germain, 2017) qui connaissent un essor considérable dans les différents contextes pédagogiques et à la lumière des enjeux de l’école algérienne. Dans le cadre de ce séminaire, la réflexion sur la réalité, les enjeux et les perspectives de l’enseignement de la compréhension de l’écrit peut être approchée à partir des axes suivants :
Axe 1 : La compréhension de l’écrit à la lumière des approches théoriques. Quels modèles ou quelles théories sous-tendent l’enseignement de la compréhension de l’écrit en contexte scolaire algérien ? Quelle articulation entre théories et pratiques prescrites et effectives de la compréhension de l’écrit ? Quels éclairages et quels usages pour ces pratiques ? Tiennent – elles compte du contexte plurilingue des élèves ? … etc.
Axe 2 : La compréhension de l’écrit et les modèles et les approches didactiques de son enseignement. Quels modèles et quelles approches sont mis en œuvre pour l’enseignement/apprentissage de la compréhension de l’écrit ? S’inscrivent-ils dans la mouvance de l’enseignement explicite et de l’enseignement stratégique ? Quelles démarches et quelles pratiques pour l’autonomie des élèves ?…etc. 
Axe 3 : La compréhension de l’écrit et ses objets d’enseignement. Quels objets sont au cœur de l’enseignement de la compréhension de l’écrit ? Quelle est leur nature et quelle est leur place dans le cadre de l’approche par compétences ? Répondent-ils aux exigences de l’approche par compétences en tant que choix pédagogique du système éducatif algérien ?   
Axe 4 : La compréhension de l’écrit et son évaluation. Quels modèles ou quelles théories sous-tendent l’évaluation de la compréhension de l’écrit ? Quels objets sont au centre des évaluations de la compréhension de l’écrit ? Quels dispositifs pour l’évaluation de la compréhension de l’écrit (situations, textes, tâches, grilles d’évaluation, etc.) ? Quelles structures et quels items pour les épreuves d’évaluation internes et externes ?... etc.   
Axe 5 : La compréhension de l’écrit et les textes littéraires. Quels modèles théoriques et quelles approches didactiques pour l’enseignement de la compréhension du texte littéraire ? Quels objets d’enseignement de la compréhension de l’écrit du texte littéraire ? Quels textes littéraires sont au centre de cet enseignement ? Quelle place est accordée à l’activité des élèves en tant que sujets- lecteurs ? Quelle culture est véhiculée par l’enseignement de la compréhension du texte littéraire ? Quels enjeux pour l’enseignement de la compréhension du texte littéraire ?...etc. 
Axe 6 : La compréhension de l’écrit et les valeurs axiologiques et culturelles. Quelles valeurs axiologiques et culturelles sont véhiculées par les textes de la compréhension de l’écrit ? Quels rapports entre les valeurs et les cultures locales et les valeurs et les cultures étrangères ? Quels enjeux pour les élèves en tant que futurs citoyens de la société ? Quelles transversalités pour les autres enseignements dispensés ?... etc.
Axe 7 : La compréhension de l’écrit et les nouvelles technologies de l’information. Quelle réalité de l’usage des nouvelles technologies de l’information dans l’enseignement / apprentissage de la compréhension de l’écrit en contexte scolaire algérien ? Quelles approches didactiques de la compréhension de l’écrit dans le cadre de l’usage de ces nouvelles technologies ? Quels sont les impacts de l’introduction de ces nouvelles technologies en contexte scolaire algérien sur l’enseignement et sur l’apprentissage de la compréhension de l’écrit ?...etc. 
Ce séminaire est également attentif à toute proposition en relation avec l’enseignement/apprentissage de la compréhension de l’écrit dans d’autres contextes (universitaire, d’adultes en formation continue, etc.)      

Bibliographie sélective 

Cuq, J-P et Gruca, E. (2002). Cours de didactique du français langue étrangère et seconde. Grenoble : PUG. 
Dufays, J-L. (2015). Pour une lecture littéraire. Histoire, théories, pistes pour la classe. Bruxelles : de boeck supérieur.
Germain, C. (2017). L’approche neurolinguistique. Longueuil (Canada) : Myosotis Press.
Giasson, J. (2007). La compréhension de l’écrit. Bruxelles : de boeck. 
Giasson, J. (2005). La lecture. De la théorie à la pratique. Bruxelles : de boeck. 
Giasson, J. (2012). La lecture. Apprentissage et difficultés. Bruxelles : De Boeck. 
Giasson, J. (1992). Stratégies d’intervention en lecture : quatre modèles récents. In C. Préfontaine et Lebrun M. (Eds.), La lecture et l’écriture : enseignement et apprentissage : actes du Colloque Stratégies d'enseignement et d'apprentissage en lecture/écriture (pp.219-239).Montréal : Éditions Logiques. 
Ministère de l’Education Nationale. (2009). Référentiel général des programmes. Alger : ONPS. 
Pierre, R. (1994). Savoir lire aujourd’hui : de la définition à l’évaluation du savoir-lire. In J-Y. Boyer, J-P. Dionne, P. Raymond, Évaluer le savoir- lire (pp.275-315). Montréal : Les Éditions logiques.

Publié le 26/12/2018.

Rendez-nous visite au
Siège de la CNEFA :

Centre des Affaires El Qods, Cheraga, Alger.

Secrétariat général
sg.cnefa@yahoo.com
Tel: +2136.68.98.05.86
Envoyez vos contributions :
cnefa.doc@yahoo.fr

CNEFA

Coordination Nationale des
Enseignants de Français d'Algérie
© 2018

Nombre de visites: 59970

Ce site a été créé par MS Contact Informatique