Coordination Nationale des Enseignants de Français d'Algérie

Conte et fable





LA FABLE EST DIFFÉRENTE DU CONTE

La fable et le conte ont deux points communs : ils sont tous les deux des récits imaginaires et transmettent une morale

Le conte commence toujours par une formule d'ouverture. "Un jour" peut être une formule d'ouverture. Mais il est employé beaucoup plus comme élément déclencheur ou modificateur. Dans le conte, l'auteur raconte une histoire de lutte entre le bien et le mal. Ẳ la fin le bien l'emporte toujours. C'est pourquoi dans les contes, les histoires ont presque toujours une fin heureuse. Les contes nous bercent, nous enchantent et nous émerveillent. 

La fable est une histoire d'animaux. Elle met en scène des animaux comme acteurs. L'auteur parle des animaux mais c'est des hommes qu'il parle en réalité, en mettant en avant leurs qualités ou leurs défauts. Dans la fable, le récit véhicule une morale. La fable peut être écrite en prose (texte) comme ceux d'Esope ou en vers (poème) comme les merveilleuses Fables de La Fontaine qui ne se démoderont jamais. Les fables nous enseignent des vérités du quotidien qui nous servent de leçons de vie.

Un dernier point : Le conte est long tandis que la fable est courte.

Cliquez ici pour lire des travaux d'élèves conte et fables.

H.H Publié le 28/01/2019.


 

Rendez-nous visite au
Siège de la CNEFA :

Centre des Affaires El Qods, Cheraga, Alger.

Secrétariat général
sg.cnefa@yahoo.com
Tel: +2136.68.98.05.86
Envoyez vos contributions :
cnefa.doc@yahoo.fr

CNEFA

Coordination Nationale des
Enseignants de Français d'Algérie
© 2018

Nombre de visites: 59964

Ce site a été créé par MS Contact Informatique